Le collectif en résidence dans le bassin minier

Dans le cadre d’un dispositif d’éducation artistique (CLEA), une partie de l’équipe est accueillie par le 9-9bis dans la communauté d’agglomération d’Hénin-carvin, du 18 novembre 2019 au 10 avril 2020.

Six ateliers sont mis en place auprès de différents publics : primaires, collégiens, lycéens et jeunes d’une maison d’accueil de jour.

Cette immersion donne naissance à une création participative, alimentée par les ateliers menées auprès des jeunes sur le territoire. Ce nouveau projet in situ s’écrit spécifiquement pour le territoire d’Hénin-carvin, sur le modèle du spectacle l’Etrange bus de nuit réalisée par le collectif à Nantes en 2018.

Sous une forme participative, cette nouvelle création interroge la place des femmes dans les mémoires du territoire, et plus largement la place de la femme dans l’Histoire. Inspirée notamment par les travaux de l’historienne Michelle Perrot, alimentée de témoignages de femmes et d’archives audiovisuelles récoltées auprès d’acteurs du territoire, l’Etrange bus de nuit sillonnera le territoire les 28 mars et 3 avril 2020 en passant par les villes de Oignies, Evin-Malmaison, Courcelles-les-lens, Noyelles-Godault et Dourges.

// Les dates de l’Etrange bus de nuit //

Le 28 mars, à l’occasion du lancement des rendez-vous du patrimoine du 9-9bis: infos et réservation ici.
Le 3 avril, à l’occasion de la restitution des différents projets menés par les résidents du CLEA 2019-2020 : Faubourg 132, Jean-Bernard Hoste et le collectif Etrange miroir.

Avec la précieuse collaboration du 9-9 bis et de son service patrimoine, du service de transport Tadao, de l’association Archipop, du centre historique minier de Lewarde et des participant-e-s au projet.